Julien Dutartre - Blog informatique

Nextcloud – Le partage de fichiers – #2

Rédigé par Julien Aucun commentaire

Nextcloud est une alternative open-source à Google Drive ou Dropbox. A la différence des ces derniers, Nextcloud stocke vos fichiers sur votre NAS ou votre serveur perso. Après l’installation vu précédemment voyons ce qu’on peut en faire.

Les fonctionnalités de base – la synchronisation de fichiers

Si vous avez suivi mon dernier tuto, vous avez donc un joli Nextcloud installé et utilisable. Mais que peut-on faire avec ? Concentrons nous d’abord sur l’utilisation de base que l’on peut en avoir.

Une fois le client installé vous avez donc un dossier « Nextcloud » qui s’utilise comme Google Drive. Il permet de synchroniser tout ce qui s’y trouve entre tous vos appareils (Mac, Windows, Android, iOS…). Mais le client peut être configuré pour une utilisation personnalisée. Pour cela il existe un menu « Paramètres… »

La première fenêtre qui s’ouvre est l’occasion de choisir quels sont les dossiers à synchroniser sur l’ordinateur en question : synchroniser 20 Go de photos sur TOUS vos postes informatiques n’est pas forcément souhaité. Par défaut tous les dossiers Nextcloud sont synchronisés. On retrouve d’autres options intéressantes dans les menus « Généraux » et « Réseaux » comme par exemple des options sur les limites de débit.

Le partage de fichiers

Nextcloud propose le partage de vos fichiers avec d’autres utilisateurs de votre cloud (car oui on peut créer d’autres comptes !) ou même directement par lien qui peut être envoyé par mail à d’autres personnes totalement extérieures à votre cloud.

Pour cela il faut d’abord se connecter à Nextcloud avec votre navigateur internet. Si vous voulez créer d’autres utilisateurs pour des membres de votre famille par exemple rendez-vous dans le menu « Utilisateurs » en haut à droite. Vous devez bien-sûr être connecté avec un compte administrateur. On y retrouve donc l’ensemble des utilisateurs, pour en ajouter un il suffit de taper son pseudo et son mot de passe (que l’utilisateur pourra changer dans le menu « Personnel« ). Une gestion de groupe et de limites d’espace disque (quota) est également présente. Pour ceux qui veulent aller plus loin, il est possible d’ajouter un module d’authentification LDAP ou IMAP via le système d’applications que l’on verra dans un autre article.

Pour autoriser l’envoi par mail il faut que le serveur soit bien-sûr capable d’envoyer des mails et que l’option « 

Une fois ceci fait rendez vous dans le listing de vos fichiers dans le menu « Fichiers » en haut à gauche puis cliquer sur le petit logo de partage à côté du fichier ou dossier que vous souhaiter rendre accessible. Vous accédez ainsi au menu partage.

Le premier champ permet de partager le fichier à un utilisateur interne qui retrouvera ainsi le fichier dans son interface perso et même sur son ordinateur s’il dispose du client. On peut également sélectionner les droits que l’utilisateur aura sur le fichier, il peut ainsi être par exemple en lecture seule (interdiction de modification) avec interdiction de repartage.

Pour le partage à des personnes « extérieures » c’est l’option de partage par lien qui va nous intéresser. En cochant la case « Partager par lien public » on retrouve bien évidemment un lien que vous pouvez distribuer à la personne que vous désirez. Il est également possible d’envoyer directement ce lien par mail depuis l’interface. Enfin une date d’expiration et même un mot de passe peuvent être spécifiés.

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot qhbvfe ?

Fil RSS des commentaires de cet article